Pourquoi pratiquer la méditation en pleine conscience ?

J’ai débuté la méditation en pleine conscience en lisant le Miracle morning en 2016.

Jeune, j’ai été sensibilisée à la question par mon oncle Jojo qui pratiquait l’été dans ma maison familiale à Biarritz tout de sorte de “bizarreries”: yoga, chi-kung et la méditation en faisait partie… J’étais fascinée par cet homme et sa spiritualité !

A Montalivet, deuxième lieu de villégiature familiale, je voyais de nombreuses personnes « étranges » elles-aussi, qui en plus d’être végétariens, pratiquaient l’ayurvéda, le yoga, le reiki… J’étais captivée par ces personnes et leur esprit libre !

Aujourd’hui la méditation en pleine conscience n’est plus vécue comme des “bizarreries”! La méditation est de plus en plus pratiquée et par tous les grands leaders de ce monde (cf: Tim Ferris – Rules of Titan) ! On la pratique même en école de commerce !

Que m’apporte la méditation ?

La pratique de la méditation apporte du calme à mon esprit très très actif et m’aide à traverser les moments compliqués en acceptant les sentiments… de peine, de colère, mes peurs… Il m’aide à calmer mes bavardages mentaux. La mindfulness ou méditation en pleine conscience, c’est accepter tout ce qui nous traverse pour vivre l’instant présent et être heureux.se maintenant !

Comment je pratique la méditation ?

Personnellement, je pratique la méditation avec des méditations guidées. J’ai deux applications fétiches : Petit bambou en Français et Calm en anglais. Elles sont complémentaires. J’aime beaucoup les enseignements qui viennent avec à chaque fois. Ils sont très justes et m’aident à mettre ma vie en perspective. Je fais ma méditation le matin avec mon compagnon de vie Boris. Le fait de le faire à deux, nous permet d’être plus régulier. Car la clé des effets, comme pour tout, c’est la régularité. Et bien sûr, ce n’est pas toujours évident !

Cela m’arrive parfois de faire une méditation en journée, si j’ai un coup de mou, une réunion importante ou une prise de parole en public.

D’ailleurs, je la propose à mes étudiants en école de commerce lors de mes ateliers de prise de parole en public ou de connaissance de soi. Je la aussi pratique avec mes clients lors de séances de coaching pour trouver leur « mentor intérieur » ou mes ateliers sur la vision, et l’argent.

Et toi Boris ?

Cela s’est fait progressivement. J’ai d’abord découvert la méditation en Inde en 2011 lors d’un stage de yoga. J’avais tout un tas d’idées reçues sur le sujet, je pensais qu’il s’agissait d’une sorte de transe, que pratiquer aller me faire voyager dans une sorte de rêve initiatique, un truc qu’on dirait un peu “perché” aujourd’hui. Après la séance, quand j’ai raconté ce que je pensais avoir vécu à mon prof, il m’a regardé d’un air dépité. J’ai tout de suite vu que je n’avais rien compris !

En rentrant d’Inde j’ai tout de suite acheté un programme de développement personnel à base de méditation.

Au fil des lectures et des rencontres, j’ai compris qu’au-delà de la méditation il existait une pratique plus grande qui consiste à être présent en tout moment et tout acte. C’est particulièrement le livre “le pouvoir du moment présent” d’Eckart Tolle qui m’a mis une claque révélatrice.

La méditation m’a transformé en profondeur, je dirai que c’est l’outil le plus puissant que j’ai utilisé. Il est fin, agit en douceur. Pas de résultats miraculeux à très court terme, mais de puissantes réalisations si on persévère.

J’ai d’abord commencé à ressentir beaucoup plus, à prendre conscience de choses beaucoup plus fines dans mon corps comme la gorge qui se serre, la mâchoire crispée, le ventre qui travaille lors des émotions. Ensuite, j’ai appris à voir arriver mes émotions, à devenir l’observateur. Cela me permet d’agir plus que de réagir. La méditation m’apporte beaucoup plus de sérénité, de recul, de conscience. Je m’amuse beaucoup plus de mes propres agissements, positifs et négatifs.

J’ai lu aussi énormément sur les bienfaits en terme de mémoire, de clarté mentale, de productivité, de joie, de créativité… la méditation n’est pas seule responsable de tout cela, mais je sais qu’elle participe à mon épanouissement sur ces sujets.

Ma pratique ?

J’ai donc commencé avec un programme de développement personnel complet, puis j’ai pratiqué pendant plusieurs années en méditation libre, sans support avec parfois youtube. Aujourd’hui, je pratique le plus souvent avec Sophie sur les applications qu’elle a évoqué ou tout seul dans le silence.

Alors, cela vous inspire ?

Xoxo

Sophie et Boris

2018-11-19T12:12:39+00:00